Créer un site internet

Farah : « J'aime la souffrance »

On peut être double champion olympique, riche et célèbre : courir fait toujours aussi mal. « C’est dur, mais j’aime la souffrance de l’entraînement », confie Mo Farah. Lire la suite.

Mo Farah Août 2013

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×