Michael Johnson : « Sans les JO, l'athlétisme serait mort »

Michael Johnson, l'un des plus grands sprinteurs de l'histoire, a regretté mercredi que son sport n'attire plus la jeunesse. Soutenu par Kelly Holmes, il est convaincu qu'il faut « changer le projet de l'athlétisme ». Lire la suite.

Michael Johnson Décembre 2013 Kelly Holmes

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire