Les sportives hyperandrogynes gagnent le droit de concourir

Les femmes hyperandrogynes ne sont pas plus prédisposées à la performance sportive que les autres… jusqu’à preuve du contraire ! C’est la décision provisoire rendue lundi par le Tribunal Arbitral du Sport qui donne deux ans à l'Association internationale des fédérations d'athlétisme pour revoir sa copie: soumettre des preuves scientifiques à propos de la relation entre des taux de testostérone augmentés et une performance athlétique améliorée chez les sportives présentant une production naturelle excessive d’hormones mâles. En attendant, le Règlement applicable à l’hyperandrogénie de l’IAAF est suspendu et en l’absence de nouveaux éléments, il sera annulé en 2017. Lire la suite.

Juillet 2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Copyright © 2007-2018 athletesmondiaux.com - Tous Droits Réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site