Noah Ngeny - Kenya - 1000m/1500m

Date de naissance : 2 novembre 1978
Taille : 1m82
Poids : 68 kg

Palmarès
2 CM 3'28"76 1500m Séville (1999)     
1 JO 3'32"07 1500m Sydney (2000)     
3 CM Indoor 3'51"63 1500m Lisbonne (2001)

 

 Sydney 2000

 

Records 
1500m  RO 3'32"07  29/09/2000 JO Sydney (Australie)      
1000m  RM 2'11"96  05/09/1999 Rieti (Italie)

 

 Record du monde du 1000m
      
En 1999, au début de l'été, alors que la saison s'annonçait très belle, le kenyan Noah Ngeney est enfin prêt pour défier El Guerrouj sur le 1500 m. Au meeting de Paris, on monte le 1500 m spécialement pour lui. En effet, au même moment, le marocain se battait dans un hôpital de Rabat, contre une sévère crise d'hémorroïdes. Il a même avoué à sa petite soeur qu'il n'a plus confiance en ses moyens contre le kenyan, d'autant que ce dernier venait de courir un 1000 m 2'12", en échouant de peu contre le record du monde. Cette course parisienne se passe pour Ngeny comme une véritavle "parabole", 3'28" 85, partant à 500 m de la ligne, dépassant ses lièvres, avec une facilité déconcertante! Lorsqu'il est passé aux 1200 m en 2' 46", le public parisien retient son souffle... Le kenyan a eu droit à un " Very Good, Noah..." de la part de l'organisateur... El Guerrouj avait peur de Ngeny, en effet, c'était le seul avec Morceli qui pouvait conduire un bon 1500 m à la manière d'un grand spécialiste du demi-fond. Contrairement au marocain qui avait des foulées amples, le kenyan avait des foulées moins grandes, mais plus fréquentes. Sa technique de course lui a permis de battre le record du monde de 1000 m, qui était detenu par Coe depuis 18 ans! 2' 11" 96! On oubliera pas, non plus, son grand duel avec El Guerrouj, en juillet 99, à Rome lorsque le marocain bat le record du monde du mile. Ngeny est resté, pendant toute la course , trés prés de son rival, et finit lui aussi en moins de 3'44" (3'43"40) ! Il possède le deuxième chrono de l'histoire sur le mile. En 1998, il est surnomé le "métronôme" du demi-fond, pour ses qualités excellentes de "lièvre". Lors du record du monde du 1500m, encore à Rome, il est passé comme lièvre aux 1200m en 2' 46", et il a fini quand même la course en 3'32"!!! Mais, l'heure de gloire du grand Noah, de la Rift Valley, digne successeur de Kip Keino, était bel et bien, fin septembre 2000 à Sydney, où il remporte la médaille d'or du 1500 m, devant l'immense favori, son maître de 98; Hicham El Guerrouj! Son entraîneur disait dans les journaux : " Il me fallait 3 ans pour convaincre Noah, qu'il pouvait battre El Guerrouj, mais à condition d'oser l'attaquer...". Ngeny a osé et a pu le faire et a réussi... Né le 2 Novembre 1978, Noah Ngeny jette l'éponge et annonce la fin de sa carrière. Le grand spécialiste du 1500 m n'a pas pu se remettre d'un blessure récurrente contractée en 2001, lors d'un accident de voiture au Kenya. Voici ses propos : "Les dernières années ont été frustrantes. Je m'entraînais bien pendant l'hiver mais dès que je recommençais à faire des sessions plus rapides sur la piste, la blessure ressurgissait. J'ai passé plus de temps sur la table de kiné que sur mes pointes". Vice champion du monde du 1500 m à Séville en 1999, le kenyan restera dans l'histoire du demi-fond, comme un génie du 1500 m, coincé entre une bléssure et un maître. Alors, adieu, Noah "Niène" comme dirait un kenyan, merci pour 99 et 2000 et bonne chance dans la "vraie vie" comme dirait un Zidane...                                  (Elias)

 

22/11/06 : Une blessure récurrente à la hanche suite à un accident de voiture en 2001 aura eu raison de la carrière de Noah Ngeny. Le Kenyan, ancien champion olympique du 1500 m et détenteur du record du monde du 1000 m, a annoncé qu'il se retirait des pistes. «Je suis allé subir des traitements dans le monde entier depuis 2002, a déclaré Ngeny. J'ai pensé que je pourrais revenir sur la piste cette année mais quand j'ai commencé à m'entraîner sérieusement, en mai, la fracture s'est réouverte. Mes médecins m'ont dit que la blessure ne se résorberait pas si je continuais à courir», a-t-il expliqué. C'est à Rieti le 5 septembre à 1999 que Ngeny s'était offert la marque mondiale du 1000 m. Celle-ci avait été la propriété depuis plus de 18 ans du légendaire Britannique Sebastian Coe. Un an tout juste après avoir obtenu la deuxième place lors des Championnats du monde, Ngeny avait décroché la récompense olympique sur 1500 m à Sydney devant le Marocain Hicham El Guerrouj.

  • 1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire