Nezha Bidouane - Maroc - 400m haies

Nezha Bidouane est née le 18 septembre 1969. Le 8 août 1997, elle conquiert le titre mondial du 400m haies à Athènes, exactement treize ans jour pour jour après que sa compatriote Nawal el Moutawakil a fait entrer la femme arabe dans le gotha du sport et donné au Maroc la première médaille d'or olympique de son histoire. Sous le chaud soleil athénien, Nezha Bidouane, qui vient de dominer la Jamaïcaine Deon Hemmings, championne olympique en titre, et l'Américaine Kim Batten, détentrice du record du monde, ne s'attarde pourtant pas sur la comparaison, préférant dédier sa victoire au roi du Maroc et parler de l'exemple que fut pour elle le triomphe d'Hicham El Guerrouj, deux jours plus tôt dans le 1500 m. Gymnaste à l'époque du succès olympique de Nawal, elle débuta l'athlétisme le lendemain du jour où elle la vit à la télévision gagner sa médaille d'or. Malgré tout, les relations avec son illustre aînée, dont elle fut pourtant l'élève en 1992, connurent des hauts et des bas. Tout ne fut pas toujours rose pour la championne du monde 1997, qui connut ses premiers instants de gloire en remportant les Jeux Méditerranéens en 1991, 1993 et 1997. Avant son titre mondial, elle fut en effet blessée en demi-finale des JO de 1992, se claqua en série des Mondiaux de 1993, fut disqualifiée en série de ceux de 1995 et manqua les JO d'Atlanta pour cause de blessure à un tendon d'Achille. Vice-championne du monde en 1999 à Séville, Bidouane, qui est mariée à Abdelaziz Sahere, ancien champion d'Afrique du 3000 m steeple, visait une médaille d'or à Sydney, pour entrer à son tour dans la légende du sport marocain, seize ans après Nawal el Moutawakil. Elle s'est contentée de la troisième place. Mais dès l'année suivante, à Edmonton, elle est redevenue championne du monde, un titre qu'elle ne peut défendre en 2003 à Paris, en raison d'une blessure à un genou. Le 15 janvier 2005, elle annonce officiellement sa décision de prendre sa retraite après une carrière de 15 ans. Elle compte embrasser une carrière d'entraîneur, à l'instar de son époux qui s'occupe actuellement de la formation d'un groupe de jeunes athlètes, parmi eux le champion du monde juniors du 1.500m, Abdelaâti Iguider. Elle affirme que son ambition est de former des futures championnes "encore brillantes et meilleures que Bidouane", tout en formulant le voeu que sa nouvelle mission soit couronnée de succès, comme l'a été sa carrière d'athlète...

Nezha Bidouane - Maroc - 400m haies 

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • 24 votes. Moyenne 3.3 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam