Donovan Bailey - Canada - 50m/60m/100m/4x100m

Donovan Bailey est né le 16 décembre 1967 à Manchester en Jamaïque. Il commence à pratiquer l'athlétisme à l'âge de 13 ans. En 1994, il améliore son record personnel de 10"34 à 10"03. Il devient l'homme le plus rapide du monde en étant chronometré à plus de 44km/h lors de la finale des Jeux Olympiques d'Atlanta, où il établit un nouveau record du monde (9"84). De plus, lors d'une rencontre au sommet entre lui et Michael Johnson à Toronto, il bat celui-ci sur la distance de 150m. Donovan possède le plus mauvais départ de tous les athlètes présents au Top niveau sur 100m mais sa fulgurante accélération au 60 mètres lui permet de dépasser tous ses adversaires même s'il lui arrive de craquer dans les dix derniers mètres. Il est le second canadien à être champion Olympique, le premier fut Percy Williams en 1928. (Il y a aussi Ben Johnson mais celui-ci fut déclassé à Séoul).

Donovan n'est pas un garçon exhubérant comme le sont les sprinteurs américains ce qui le rend parfois moins populaire. Il a toujours dit qu'il n'aurait pas dû participer aux championnats du Monde en '97, car il avait été victime d'une indigestion 15 jours avant le début de ceux-ci. Néanmoins, il y décroche une magnifique deuxième place et emmène le relais canadien vers la victoire accompagné par Bruny Surin, Robert Esmie et Gilbert. Ces objectifs pour l'année 2000 étaient bien sûr les jeux de Sydney, où il comptait décrocher 2 médailles d'or. Mais une grippe l'empêche de réaliser ce rêve et il doit se contenter d'une élimination en quart de finale du 100 mètres et il ne participe pas au relais 4x100m. Il met un terme à sa carrière en 2001.

Palmarès

1 CM 9"97 100m Goteborg (1995)     

1 CM 38"31 4x100m Goteborg (1995)

1 JO 9"84 100m Atlanta (1996) 

1 JO 37"69 4x100m Atlanta (1996)

2 CM 9"91 100m Athènes (1997)     

1 CM 37"86 4x100m Athènes (1997)

Vous trouverez ici de plus amples informations sur Donovan Bailey (biographie, résultats...).

Son site officiel

15/03/08 : Donovan Bailey s'est déclaré favorable à une suspension à vie des athlètes convaincus de dopage. "Pour moi, c'est très simple. Si vous choisissez d'avoir recours au dopage, c'est que vous êtes simplement mauvais. Trouvez un autre métier", a-t-il déclaré à Kingston où il assistait aux Championnats universitaires jamaïcains d'athlétisme.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Copyright © 2007-2016 athletesmondiaux.com - Tous Droits Réservés.