Bouabdellah Tahri - France - 1500m/3000m/3000m steeple/5000m

"Bob" Tahri est né le 20 décembre 1978 à Metz. En 1993, il est invité aux Championnats du Monde de Stuttgart. Il a 14 ans, vient de commencer l'athlétisme, et est émerveillé. Ce souvenir ne le quittera jamais. Ses parents, qui voulaient le voir se concentrer sur les études, découvrent qu'il court à la télévision à l'occasion d'un reportage diffusé sur une chaîne locale. Bob s'entraîne alors chez lui, à Metz, et côtoie déjà Mehdi Balaa. Soutien de famille à 19 ans, alors qu'il n'est que junior, Bob gagne sa vie et celle de sa famille grâce à la course à pied. Finaliste mondial à Séville, il n'est pas à son niveau lors des Jeux de Sydney. Une plaie qui restera longtemps vivace, et qu'il fera tout par la suite pour cicatriser. Il est, depuis trois ans, l'incontestable leader du 3000 steeple français. Le record d'Europe, qu'il a égalé en 2003 en 8'06"91 au Stade de France, en est une nouvelle preuve. Il rêve avant tout de décrocher, un jour, une médaille aux Jeux Olympiques. Il s'entraîne seul cette année. En 2003, il s'est entraîné pendant plusieurs semaines au Kenya en compagnie des athlètes kenyans. Une expérience qui a d'après lui changé sa vie et sa vision de l'athlétisme. Pur steepleur, Bob est aussi un excellent coureur de 1500 m (il dispose d'un record à 3'34''85) doté d'une très bonne base de vitesse.

En 8'09"71, Bouabdellah Tahri a pris une très belle deuxième place lors du 3000m steeple du Super Grand Prix de Stockholm (Suède) du 26 juillet. Derrière le Kenyan Koech, Tahri réalise son deuxième meilleur temps de la saison sur la distance.

Helsinki 2005 :

3000m Steeple : 4e série 2 en 8:18.31 - q / 8e finale en 8:19.96

Le 26 août 2005, Simon Vroemen le dépossède du record d'Europe qu'ils codétenaient en réalisant un temps de 8:04.95 lors du meeting Golden League de Bruxelles. Bob Tahri se classe cinquième de la course en 8:10.22.
Lors de la finale mondiale à Monaco, il se classe cinquième en 8:10.13.

11/12/2005 : Pour la troisième année consécutive l'Equipe de France masculine remporte le titre par équipes aux championnats d'Europe de Cross-country à Tilburg (NED). Très belle performance collective puisque 4 athlètes français se trouvent dans les 7 premiers (Maazouzi 3è, Tahri 4è, Benhari 6è et Zoubaa 7è).

29/01/2006 : Bouabdellah Tahri a remporté l'épreuve du 1500m (3'39"29) de la réunion en salle disputée à Karlsruhe.

04/02/2006 : Bouabdellah Tahri réalise les minima pour les mondiaux indoor de Moscou, en prenant la quatrième place du 3000m du meeting de Stuttgart (7'42''48).

23/02/2006 : Blessée à une cheville, Eunice Barber a obtenu de la Fédération française de ne pas participer aux prochains Championnats de France dans l'optique des Mondiaux en salle de Moscou (Russie). Le règlement fédéral prévoit en effet que les athlètes prennent part obligatoirement aux " France " s'ils veulent être sélectionnés pour des Mondiaux. Bob Tahri, en stage en Afrique du Sud, n'a pas obtenu le même passe-droit.
Déclaration de Franck Chevallier, le directeur technique national français : " (au sujet de Bob Tahri) Si je l'autorise, le message serait qu'il n'est pas obligatoire d'aller aux Championnats de France. J'ai du respect pour Bob et pour ses performances, mais ce n'est pas concevable, y compris pour l'organisateur des Championnats. A l'avenir, pour éviter toute discussion, ce sera marqué noir sur blanc. " : article.

03/03/2006 : Lors du meeting de Liévin, Bob Tahri remporte le 2000m en 4'59"85", nouveau record de France : "Mes sensations n'étaient pas extraordinaires, car je suis rentré d'un stage en Afrique du Sud il y a seulement deux jours. J'ai subi un peu le contrecoup. Je voulais descendre sous les 5 minutes. Et un record de France, c'est toujours bon à prendre, ça fait du bien au moral. Il était important pour moi de bien finir la saison en salle. Les championnats du monde n'ont jamais constitué un objectif. Mon objectif était de me rapprocher des meilleurs sur des distances inférieures au 3000m. Je suis sur les bons rails"

21/07/06 : Bob Tahri est sacré champion de France du 1500m à Nancy : (3'40''79, 1'08 au dernier 500 m) : « Je suis heureux de ma victoire, pour moi mais aussi pour les Nancéens. Les gens se sont démenés pour organiser cette compétition. C'est une belle histoire. Au bout de 400 m, j'étais en dernière position. Ensuite, j 'ai passé mon temps à revenir. Quand Mounir (NDLR : Yemmouni) a attaqué, je me suis dit que c'était sérieux. J'ai réussi à accélerer sur les 150 derniers mètres et j'ai même pu lever les bras à 5, 6 mètres de la ligne d'arrivée. Je reviens de loin et, désormais, je vise ce que je m'interdisais il y a quelques années. »

Göteborg 2006 :

3000m Steeple : 2e 1/2 2 en 8'24"38 - Q / 3e finale en 8'27"15

18/08/06 : Belle performance de Bouabdallah Tahri au meeting Golden League de Zurich. Le médaillé de bronze des derniers championnats d'Europe a pris la deuxième place du 3000 mètres steeple en 8'15''05, derrère l'intouchable recordman du monde qatari Saif Saaeed Shaheen, vainqueur dans le temps canon de 7'56''54.

25/08/06 : Lors du Memorial Van Damme de Bruxelles (GL), Bob Tahri prend une très belle 3eme place sur 3000 m steeple en 8'09''53, meilleure performance européenne de la saison : « Le problème de ce genre de course où il y a beaucoup de monde sur la piste, c'est qu'il est difficile de se situer, de faire attention où on est. Après un début de course prudent, j'ai essayé de relancer aux 2000 m. Ce que je suis parvenu à faire. J'ai un petit regret car je ne passe pas loin de mon record personnel (8'06''91). Mais, j'étais encore blessé (à l'adducteur droit) il y a deux mois. »

26/08/06 : Décanation 2006 : Bob Tahri s'impose sur 3000 m steeple en 8'20''07 :
« J'ai pris le risque de courir alors que je me suis bagarré hier au meeting de Bruxelles. J'ai mal dormi mais bien voyagé. Je savais ce qui m'attendait mais je voulais absolument courir pour l'équipe de France. Ici, il y a un goût de Paris 2003. »

05/09/06 : La 16e édition à Nancy de la réunion «Stanislas» a honoré les médaillés français de l'année, avec en vedette Mehdi Baala, le double champion d'Europe de Münich et Göteborg sur 1500 m, qui s'est offert la victoire sur 1000 m en 2'15"21. Après s'être installé en tête à deux tours et demi de la fin, Bouabdellah Tahri s'est imposé sur 3000 m en 7'50"11 à l'occasion d'une belle course de préparation à la finale du Grand Prix à Stuttgart : «J'ai réalisé un bon chrono, c'est bien avant la finale de dimanche».

06/09/06 : La fin de saison pourrait bien être marquée par l'empreinte de Bob Tahri. Le steepleur, déjà médaillé de bronze à Göteborg, a effectué un bel exploit en l'emportant lors du SEAT DécaNation, au lendemain de sa 3e place au meeting de Bruxelles (8'09''53). Après sa victoire sur 3000 m à Nancy, il vise désormais la finale mondiale de Stuttgart et la Coupe du Monde à Athènes. Il fait le point pour athle.com : interview.

10/09/06 : Boubdellah Tahri a pris une belle troisième place sur le 3000 m steeple lors de la Finale Mondiale à Stuttgart. Il a bouclé sa course en signant son deuxième temps de la saison (8'10"86). C'est le Kenyan Paul Koech qui s'est imposé (8'01"37) devant son compatriote Richard Matelong (8'06"62). A l'issue de sa course le Français semblait satisfait : «C'est bien d'être sur le podium d'une finale de Grand Prix. Je ne pensais pas que ça allait se courir aussi vite tout de suite, a t-il souligné. Je m'étais dit qu'on pouvait jouer la victoire entre 8'08" et 8'10", mais, à ce rythme, j'ai déjà dû gérer le premier kilomètre. J'étais septième. Ensuite, j'ai temporisé sur le deuxième kilomètre en soignant le passage des haies et en me disant que si j'étais bien dans les deux derniers tours, je pouvais remonter. J'ai terminé fort, pas loin du deuxième. Refaire 8'10", c'est bien. Même si, physiquement, j'étais moins bien qu'à Bruxelles.»

14/09/06 : La médaille de bronze remportée sur 3000 m steeple aux Championnats d'Europe à Göteborg, si elle n'avait pas la couleur escomptée, a libéré Bouabdellah Tahri, meilleure chance de podium pour l'équipe de France en Coupe du monde d'athlétisme, à Athènes. C'est du moins ce que pense son entraîneur, Jean-Michel Dirringer : questions.

17/09/06 : Il est, incontestablement, le Bleu en forme de cette fin de saison. Bob Tahri l'a prouvé en décrochant la troisième place du 3 000 steeple comptant pour la Coupe du monde. Le Messin, crédité d'un chrono de 8'29''06, passe la ligne d'arrivée après le Qatari Saif Saaeed Shaheen (8'19''09, record de l'épreuve) et le Kenyan Paul Kipsiele Koech (8'19''37) : «On attendait de moi que je termine troisième. Dans les 600 derniers mètres, c'est le jus qui m'a manqué. J'ai serré les dents. Le Kényan (Paul Kipsiele Koech, 2e) accélérait à chaque obstacle. J'aurais préféré une course plus rapide. J'ai couru avec une autre configuration, les deux derniers kilomètres en 5'27". J'avais quand même les deux meilleurs devant moi. Shaheen (1er) n'a pas couru la finale du Tour mondial à Stuttgart. Et puis c'est Shaheen. Moi, en cinq semaines, j'ai couru huit fois en comptant les Championnats d'Europe. Et on ne peut pas dire que je n'étais pas devant, contrairement au Finlandais (le champion d'Europe Jukka Keskisalo, 4e).»

14/01/07 : Bouabdellah Tahri sera bel et bien au rendez-vous des Championnats d'Europe de Birmingham (2-4 mars). Il s'alignera cet hiver sur 3000 m plat contre un rival de haute-voléee, le Britannique Mo Farah, champion d'Europe de cross et vice-champion d'Europe du 5000 m en plein air. Pour valider son billet pour Birmingham, le médaillé de bronze du 3000 m steeple devra non seulement réaliser les minima (7'55"00) largement à sa portée fixés par la Fédération française d'athlétisme (FFA), mais aussi participer aux Championnats de France à Clermont (16-18 février).

03/02/07 : Lors du meeting de Stuttgart, la performance française est venue de Bouabdellah Tahri qui a battu le record de France du 3000 m en terminant 3e en 7'38''. Il a ainsi amélioré de plus de deux secondes son précédent record (7'41''09), réussi le 6 février 2002 à Stockholm. C'est le Kenyan Shadrack Korir qui s'est imposé en 7'35", établissant au passage la meilleure performance mondiale 2007.

17/02/07 : En bouclant son 3000m en 7'54''64, Bouabdellah Tahri est sacré champion de France lors des Championnats de France en salle d'Aubière : « C'était une course lente, il ne fallait pas montrer son nez avant le dernier 1000 m. J'ai fait ce qu'il fallait. En ce qui concerne les actuelles affaires de dopage, cela ne me laisse pas indifférent, car je suis déçu que les gens fassent des amalgames. Je pense que les gens qui se dopent sont des athlètes frustrés. »

Mars 2007 : Lors des championnats d'Europe indoor de Birmingham, Bob Tahri décroche le bronze sur 3000m (8:02.85).

[...]

Osaka 2007 :

3000m Steeple : 4e série 1 en 8:20.09 - q / 5e finale en 8:20.27

08/09/07 : Lors du Décanation, Bouabdellah Tahri fut impressionnant d’aisance sur 3000 m steeple (victoire en 8’32’’85).

19/09/07 : Accusé par l'ex-athlète marocain Aïssa Dgoughi d'avoir recours à des pratiques dopantes, Bouabdellah Tahri, dans l'ensemble muet depuis le début de l'affaire à la fin du mois de juillet, a réagi, accompagné de son avocat. Selon maître Nelly Hardy, l'athlète français n'a «rien à voir dans l'instruction avec le dossier Dghoughi. J'affirme aujourd'hui de façon péremptoire qu'il est étranger à ce dossier. Il n'a pas été convoqué par la juge d'instruction chargée de l'affaire et les éléments en ma possession m'autorisent à affirmer qu'il ne le sera pas.» Bob Tahri a ensuite pris la parole : «Aujourd'hui, je n'ai pas à me défendre. Je sais que cette histoire a été montée de toutes pièces par des menteurs, des tricheurs, des dealers. C'est une blessure à vie, mais ça me permet d'être plus fort. La série des Mondiaux a été la course la plus importante de ma carrière (il avait failli être éliminé, ndlr). La motivation, c'était de ne pas donner aux accusateurs de la crédibilité.» Suspendu jusqu'en 2009 pour s'être soustrait à un contrôle antidopage, et condamné en 2005 à 4 mois de prison avec sursis pour détention de substances interdites, Aïssa Dgoughi avait accepté de collaborer avec les autorités et transmis une lettre à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et à l'Agence mondiale antidopage (AMA), contenant le nom de plusieurs athlètes, dont Tahri, ayant eu selon lui recours au dopage. Bouabdellah Tahri n'a pas exclu l'idée de demander des réparations pour l'«énorme préjudice à la fois moral, psychologique et sportif» subi, selon son avocat par l'athlète. (Avec AFP). Interview de Bob Tahri

23/09/07 : Bob Tahri a terminé le 3 000 mètres steeple comptant pour la finale mondiale à la quatrième place. Le Kenyan Paul Koech remporte l'épreuve.

17/04/08 : Se disant "détruit" par les accusations de dopage publiées en juillet 2007 par L'Equipe, Bouabdellah Tahri a demandé au tribunal correctionnel de Paris de condamner le quotidien sportif pour diffamation. "J'ai été victime d'une dénonciation calomnieuse qui a été relayée par le journal L'Equipe. Ca m'a beaucoup touché, moralement, physiquement et financièrement", a raconté l'athlète devant les magistrats de la 17e chambre. L'Equipe avait publié une interview de Aïssa Dghoughi, spécialiste du 10 000 mètres, lui-même suspendu pour dopage, titrée "Tahri ne dit pas la vérité", où l'athlète marocain affirmait notamment que Tahri s'était rendu à plusieurs reprises au domicile de Dorothée Paulmann, une manageur allemande accusée d'avoir fourni des produits interdits à plusieurs athlètes. "Je ne l'ai jamais rencontrée", a de nouveau affirmé Bob Tahri.

04/05/08 : Après Mehdi Baala, le Lille Métropole Athlétisme pourrait s’offrir une recrue de choix en la personne du Messin Bouabdellah Tahri. « Rien n’est encore signé, il y a encore quelques détails à régler, mais nous avons son accord de principe, je suis donc assez confiant  », a reconnu le président du club communautaire Serge Leroy. L’homme avait d’ailleurs confié, il y a quelques semaines, qu’une bonne surprise n’était pas à exclure avant le début des interclubs, mais par peur de faire échouer des négociations difficiles, il avait préféré ne pas s’étaler sur le sujet. 

L’affaire devrait néanmoins être conclue dans les prochains jours. Le protégé de Jean-Michel Dirringer, partenaire d’entraînement de Mehdi Baala, n’a d’ailleurs plus trop de temps à perdre puisqu’il a résilié son contrat avec Metz et qu’il lui faut impérativement prendre une licence dans un club avant l’été afin de pouvoir disputer les Jeux olympiques.

07/05/08 : Bob Tahri a pris une décision que tout le monde guettait et que toute sa région espérait : il ne partira pas à Lille mais restera licencié à Metz. Il i l'a lui-même annoncé aux dirigeants nordistes et à son ami Mehdi Baala lors de son passage dans le Nord où il s'était rendu pour s'entraîner. L'athlète mosellan n'a pas été insensible, évidemment, aux solides propositions du Conseil général et de la Ville de Metz qui ont uni leurs efforts pour conserver cet ambassadeur unique et mondialement connu. De meilleures conditions de travail, une reconversion possible, les attaches familiales, autant d'arguments qui on fait pencher la balance en faveur de la Lorraine. Le président de Lille Serge Leroy a sportivement pris acte après avoir compris les raisons de Bouabdellah Tahri.
12/06/08 : Bob Tahri a abandonné lors du 5000m du meeting d'Ostrava, remporté par le Kenyan Eliud Kipchoge en 13'02"06.

21/06/08 : Bouabdellah Tahri a annoncé qu'il renonçait à s'aligner sur 5000 m aux Jeux Olympiques de Pékin, après son abandon lors de sa course de reprise à Ostrava le 12 juin, et qu'il choisissait de se concentrer sur le 3000 m steeple. "Après mon début de saison à Ostrava, où j'ai abandonné car la course était partie sur des bases trop rapides, je vais réorganiser ma saison", a déclaré le 5e des Mondiaux 2007 sur 3000 m steeple. Je pense que je ne vais pas faire le 5000 m aux Jeux Olympiques." Il se rendra tout de même au meeting de Villeneuve-d'Ascq, mais il participera au 1500 mètres et non au 5000 m comme prévu initialement. «Il me manque un peu de vitesse, a-t-il précisé. Là, Medhi (Baala) me servira de locomotive et je veux battre mon record (3'34''85).» Avant cela, Tahri prendra part au 3000 mètres de la Coupe d'Europe, qu'il a déjà remporté cinq fois. «Je vise bien sûr la victoire, mais c'est une course plus relevée que les autres années, a-t-il déclaré. Ce sera sans doute tactique. Il y a des coureurs de 1500 m qui sont montés et je vais essayer de tirer mon épingle du jeu.»

04/07/08 : Bouabdellah Tahri, qui courra le 3000 m steeple aux J.O. de Pékin, a travaillé sa vitesse en disputant le 1500 m du meeting National Metz-Moselle Athlélor. Devant son public, le Messin a bouclé sa course en 3'36''46. C'est une seconde de mieux que sa performance réalisée au meeting de Villeneuve-d'Ascq le 27 juin dernier (3'37''31), mais deux secondes moins bien que son record personnel (3'34''85). «Cette course m'a permis de travailler mon finish et ma vitesse», a estimé l'athlète.

11/07/08 : Bouabdellah Tahri a dû déclarer forfait pour le meeting Golden League de Rome, car il n'avait pas ses pointes... Celles-ci se trouvaient dans un bagage égaré jeudi par la compagnie aérienne qu'il avait utilisée pour venir dans la capitale italienne. Il devait disputer son premier 3000m steeple de la saison. Présélectionné pour les Jeux de Pékin, il n'est pas tenu de réussir les minima sur la distance, mais doit prouver son état de forme d'ici aux Championnats de France (24-26 juillet).

18/07/08 : 4e du 3000m steeple du meeting Golden League de Paris, Bouabdellah Tahri est satisfait de son chrono (8'12"72) alors qu'il n'avait plus couru dans la discipline depuis onze mois. "C'est bien, je suis satisfait du chrono. La course n'est pas partie très vite mais j'ai toujours été très bien placé. Il m'a manqué un petit truc dans les 500 derniers mètres mais c'est logique. Cela faisait plus de onze mois que je n'avais pas fait de 3000 m steeple. C'est ma meilleure rentrée. Je suis vraiment content", a-t-il déclaré.

 

 

3000m steeple

1e série 1 en 8'23''42 - Q «Je suis satisfait de ma course. Elle a été conforme à ce que je voulais faire. C'est la première fois de ma carrière que je gagne une série dans une grande compétition. C'était important psychologiquement. Sur les treize concurrents, on était cinq ou six pour quatre places. Je suis passé devant car ça n'allait pas vite. Au niveau de la chaleur, ça a été car une partie de la piste est à l'ombre.»

5e finale en 8'14''79 - «C'était une course dense avec un faux rythme. Il y avait des athlètes devant donc c'était difficile de se faire une place mais j'ai essayé de rester au contact. Dans les derniers mètres, j'avais les jambes lourdes et, à ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Je suis cinquième, ce n'est pas mauvais mais je suis déçu. J'étais venu avec de gros objectifs.»

22/08/08 : Rentré de Pékin, Bob Tahri va devoir expliquer pourquoi ses analyses sanguines sont anormales. Nouveaux éléments.

02/09/08 : Bouabdellah Tahri a terminé huitième du 1500 mètres du Grand-Prix de Lausanne en 3:36.93 remporté par le Bahreini Kamel Yusuf Saad (3:32.83).

03/09/08 : B. Tahri répond, par l'intermédiaire de son avocate, Me Nelly Hardy, à l'article du 22 août 2008 intitulé « Drôles d'analyses pour Tahri ». Article.

05/08/09 : Bouabdallah Tahri a signé le 4e temps du 3000 mètres steeple lors de la 6e et dernière étape de la Golden League, à Bruxelles. Le Français signe un temps de 8:15.68, à plus de dix secondes du vainqueur, le Kenyan Paul Kipsiele (8:04.99).

06/09/08 : Bob Tahri s'est classé troisième du 1 500 mètres comptant pour le Décanation. Il boucle son apparition au stade Charléty en 3'52''92, devancé par l'Allemand Carsten Schlangen (3'52''70) et l'Américain Will Leer (3'52''88).

14/09/08 : Bouabdellah Tahri (8'18"28) a pris la 7e place du 3000m steeple des finales IAAF de Stuttgart.

14/12/08 : Lors des championnats d'Europe de cross-country organisés à Bruxelles, Bob Tahri, le premier Français, a pris la sixième place en 31"21 : « J’ai ressenti une douleur au mollet au bout de cinq minutes de course. Ensuite, j’ai géré comme je pouvais en pensant à l’équipe. C’était très compliqué car, en cross, on n’a pas d’appuis. Je suis déçu. Je voulais faire un podium. Je pense qu’il était à ma portée. Mais je n’ai pas pu me défendre avec tous mes atouts à cause de cette douleur. Heureusement, je n’ai pas lâché et j’ai tout de même réussi à finir vite. »

 

 

 

 

3000m 

vainqueur série 1 en 7'52"58 - « Je me doutais que ça allait courir vite. J’avais décidé de me replacer à 500 m de l’arrivée, ce que j’ai fait. La course a accéléré progressivement. En finale, il y aura des gars qui auront déjà tiré sur les jambes. Je suis conscient qu’il faudra que je prenne mes responsabilités. Je n’aurai rien à perdre. Je vais essayer de faire sauter un ou deux verrous. Le petit signe à l’arrivée ? C’était une dédicace à mon frère qui a roulé en voiture toute cette nuit pour venir me voir courir. »

2e finale en 7:42.14 - médaille d'argent - « Mo Farah n’avait pas trop le choix. Une course tactique, ce n’était pas vraiment bon pour lui. Il a bénéficié d’une aide non négligeable avec ses compatriotes qui l’ont tiré pendant un kilomètre. J’ai pris mes responsabilités, je réalise un chrono correct. Je suis satisfait de mon comportement. Je n’ai pas eu peur de suivre. Hier, j’ai tout de même couru en 7’52 et vingt-quatre heures de récupération, ce n’est pas beaucoup. On m’attendait sur le podium, j’y suis. Par rapport à il y a deux ans, je reviens de loin. Ce podium prouve aux gens qui m’ont craché dessus que je suis toujours là. Aujourd’hui, Farah était le plus fort. Le départ rapide a tout de suite créé deux groupes avec les gars qui jouaient le podium et ceux qui avaient puisé dans leurs réserves en série. Quand il a accéléré à 350 m de l’arrivée, j’ai eu très mal aux jambes. Aujourd’hui, je renvoie l’ascenseur à mon coach et à mes proches. Une médaille, c’est toujours bon à prendre même si ce ne sont que les Championnats d’Europe en salle. C’est de loin la médaille que je préfère. J’ai toujours été battu par des athlètes qui ont été opportunistes. Là, j’ai été battu par quelqu’un de plus fort que moi. » (interview)

02/05/09 : En plein travail foncier, Bouabdellah Tahri participait hier aux 10 km de Marseille. Le vice-champion d’Europe en salle du 3 000 m, qui a ressenti une douleur au mollet à un sixième kilomètre, a pris la sixième place (29’29’’), loin du vainqueur kényan, Silas Kipruto (27’49’’).

26/06/09 : Bouabdellah Tahri a illuminé le meeting de Nancy en réussissant la meilleure performance européenne de l'année sur 2000 m steeple, parcourant la distance en 5'15''36. «Je suis content, savourait l'athlète licencié à Metz. Il y a eu un petit problème puisque le lièvre s'est blessé au bout de 600 m alors qu'il devait nous emmener pendant 1500 m, mais je me sentais bien et j'ai pris mes responsabilités. L'année dernière à Pékin, on était deux dans les cinq premiers (Mekhissi avait décroché l'argent et Tahri avait fini cinquième). Il ne m'avait pas manqué grand-chose, mais c'est une nouvelle année, les compteurs sont remis à zéro. Je ne suis pas le plus médiatique mais je fais mon petit bonhomme de chemin. On ne sait jamais, on peut toujours faire une médaille».

03/07/09 : Boubdellah Tahri a pulvérisé son record de France du 3000m steeple à Metz et s'est offert, en même temps, le record d'Europe : article.

08/07/09 : Bouabdellah Tahri est un perfectionniste. Pas question de se reposer sur ses lauriers et sur son tout frais record de France et d’Europe du 3000 m steeple à domicile, un magnifique 8’02’’19 lors du meeting D1 de Metz vendredi dernier. Ce mardi, en fin de matinée, le steepleur s’apprête à décoller pour Font-Romeu afin d’effectuer un stage de quelques jours en altitude. Il n’apparaîtra plus en compétition avant les Championnats de France Elite, du 23 au 26 au juillet à Angers, sur une distance encore inconnue. Pour l’heure, il ne s’enflamme pas. Pas le genre de la maison. Jean-Michel Dirringer, son entraîneur, savoure tout en restant lui aussi mesuré. « Ce n’est pas tous les jours qu’un Français bat un record d’Europe, sourit celui qui conseille également Mehdi Baala. Cette course était ciblée depuis très longtemps. Mais il y a encore des secondes à gagner. Depuis le mois d’octobre, tout se passe bien. Il est plus serein dans sa tête maintenant que tous les doutes et suspicions possibles ont été balayés. Et ce record d’Europe, c’est la plus belle des réponses. » Le 3000 m steeple des Mondiaux de Berlin sera particulièrement disputé. Qualifié en finale lors de chaque édition depuis 1999, le Messin aura, tout de même, forcément un coup à jouer. Interview.

24/07/09 : Mehdi Baala a remporté le 1500m des championnats de France à Angers. Il a placé une première attaque à la cloche puis s'est détaché des derniers coureurs encore à ses basques à l'entrée de l'ultime virage. Bouabdellah Tahri, son compère d'entraînement, n'a jamais pu revenir sur lui mais a su préserver sa deuxième place avec brio. Derrière le spécialiste du 1500m, Bouabdellah Tahri n'a pas caché sa satisfaction d'avoir fini deuxième : «J'ai fait quelque chose de bien. Je pensais néanmoins que j'étais en meilleure condition pour faire la course au train. Mais ce n'est pas mal quand on sait que ce n'est pas ma discipline de prédilection.»

03/08/09 : Bouabdellah Tahri descendra de Font-Romeu au tout dernier moment pour rejoindre les mondiaux de Berlin : article.

 

 

3000m steeple

 

2e série 2 en 8:18.23 - Q - « C’est bien, je me suis qualifié comme je le voulais. Ma série n’était quand même pas facile sur le papier. Je me suis placé devant pour être tranquille et voir les obstacles. Je préfère les courses sur ses allures que quand ça va plus lentement, où il peut toujours se passer des choses imprévues. »

 3e finale en 8:01.18 (Record d'Europe) - médaille de bronze - « Toute la course, j’étais vraiment concentré sur mon relâchement. Avec mon coach, on savait très bien que j’étais fatigué. J’ai fait le dernier tour à la rage. Je prends la dernière barrière sur ma mauvaise jambe. Mais la course n’est pas finie tant qu’on n’est pas arrivé. A 800 m de l’arrivée, quand j’ai vu qu’on était encore quatre pour la victoire, je savais que ça allait être difficile.  Je savais aussi que Koech n’était pas super après avoir vu son visage sur l’écran géant. J’ai serré les dents, il m’en restait un tout petit peu sous le pied. C’est bien une médaille, je ne me voyais pas quatrième. Je m’étais dit qu’il fallait jouer crânement ma chance. Les 8’01, ce record d’Europe, je suis allé le chercher plus qu’à l’énergie, avec plein de choses. Dans ces cas-là, il ne faut plus réfléchir. Aujourd’hui, je n’avais rien à perdre. Je m’étais dit : prend du plaisir, accroche-toi, prend des risques. A 600 m de l’arrivée, je pensais pouvoir attaquer. Mais un Kényan a placé une attaque au bon moment, juste avant la barrière. Je ne sais pas si je suis un exemple. Je suis croyant, je crois qu’on a tous un destin. Je suis peut-être un exemple de persévérance. J’ai toujours cru en moi. Le déclic, ça a été les Championnats d’Europe en salle cet hiver sur 3000 m. Je me suis mis derrière Farah et j’ai pris mes responsabilités pour aller chercher l’argent. Je m’étais dit que j’allais reproduire le même schéma aujourd’hui. Aujourd’hui, je n’étais pas venu pour le bronze mais pour l’or. J’avais les capacités pour être champion du monde. Cette médaille, ce n’est pas un aboutissement, pas une consécration. C’est une étape. »

06/09/09 : Bouabdellah Tahri a battu son record personnel sur 1500m lors du meeting de Rieti : article.

08/09/09 : Malgré la fatigue et une finale mondiale du Grand Prix  à disputer sur 3000 m steeple le week-end prochain, Bouadellah Tahri a tenu à être présent au Stade Charléty (Paris 13e) mercredi, pour la cinquième édition du SEAT DécaNation. Pour montrer l’exemple aux jeunes et apporter des points sur 1500 m à une équipe de France conquérante et désireuse de briller à domicile. Médaillé de bronze lors des Mondiaux de Berlin avec un nouveau record d’Europe en 8’01’’18, le Messin surfe sur sa grande forme. Dimanche, il a battu son record personnel sur 1500 m lors du meeting de Rieti en 3’34’’65. Dans quelques jours, il pourra enfin s’offrir quelques semaines de vacances. Ensuite, il sera temps de penser à la saison 2010 et à de nouveaux objectifs… Interview.

09/09/09 : Lors du DécaNation, Bouabdellah Tahri s'est classé troisième du 1500m en 3'49"00 : « La course a été tactique. Sur ces allures-là, tout le monde peut gagner. Il m’a manqué de la fraîcheur. C’était important pour moi de courir ici. Ma médaille à Berlin, c’est maintenant du passé. »

13/09/09 : Bob Tahri a pris la 3e place du 3000m steeple de la finale mondiale de Thessalonique en 8'09"14. La course a été dominée par le Kenyan Ezekiel Kemboi, le champion du monde de Berlin, en 8'04"38.

07/12/09 : Quelques jours après être rentrés du Kenya, Mehdi Baala et Bouabdellah Tahri sont repartis en stage en Ethiopie. Lire la suite...

18/12/09 : Bob Tahri va rester une semaine de plus en Ethiopie. Lire la suite...

10/02/10 : Bob Tahri voulait se tester sur 3000 mètres à Stockholm, lui qui songe à privilégier cette distance désormais au détriment du 3000 mètres steeple. Force est de constater que son test s'est révélé concluant. S'il n'a terminé que cinquième d'une course très rapide remportée par le Kenyan Augustine Choge, le Français, en signant un temps de 7'33"73, a pulvérisé de près de cinq secondes (7'38"41) le record de France en salle qui lui appartenait déjà ! Pour apprécier sa performance, il faut noter que Tahri s'est rapproché à seulement 55 centièmes de son record personnel en plein air. En lice sur un 5 000 mètres à Metz dimanche, le médaillé de bronze des derniers Mondiaux sur 3000 mètres steeple devrait décider dans la foulée s'il se rendra à Doha du 12 au 14 mars pour y disputer les Championnats du monde indoor. En savoir plus.

14/02/10 : Bouabdellah Tahri a battu le record d'Europe du 5000 m en salle, en 13'11''13, lors de la réunion de Metz. L'ancienne marque était détenue par l'Espagnol Alberto Garcia depuis le 9 février 2003, à Gand (13'11''39). Lire la suite...

26/03/10 : Bouabdellah Tahri a renoncé à disputer cet été un gros 10 000 m. Lire l'article.

25/06/10 : Bouabdellah Tahri a réalisé, à Nancy, la meilleure performance mondiale sur 2000 m steeple (distance non olympique) en 5'13''47. L'ancienne marque de 5'14''43 était détenue par le Kenyan Julius Kariuki depuis le 21 août 1990.

10/07/10 : C'est finalement Bouabdellah Tahri qui s'est imposé sur 3000m steeple lors des championnats de France de Valence. Lire l'article.

 

 

 

3000m steeple

 2e finale en 8'09"28 (détails) - médaille d'argent

04/09/10 : Bouabdellah Tahri a pris la troisième place du 5000m lors de la Coupe continentale. Lire l'article.

19/02/11 : Le record d'Europe en salle du 5000 mètres de Bouabdellah Tahri est tombé à Birmingham. Mohammed Farah a en effet remporté le 5000 mètres de la réunion en 13'10"60, soit 53 centièmes de mieux que le chrono réussi par le Français en 2010. Déjà double champion d'Europe du 5000 et du 10 000 en plein air, Farah sera présent à Paris (4 au 6 mars) pour défendre son titre de champion d'Europe en salle.

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Copyright © 2007-2018 athletesmondiaux.com - Tous Droits Réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×